Se connecter
 Retour à la page précédente
Le cas étrange du Dr.Jekyll et de M.Hyde

Fiche descriptive
Séquence didactique
Annexes
Le cas étrange du Dr.Jekyll et de M.Hyde
Robert Louis Stevenson
Par Christian Méthot


Nationalité de l'auteur : Anglaise
Genre : Roman
Courant :
Siècle :
Groupe d'âge visé : Deuxième cycle secondaire
Auteur de la séquence : Christian Méthot
Date du dépôt : Hiver 2011


 

PRÉSENTATION

La séquence d'enseignement qui suit porte sur Le cas étrange du Dr. Jekyll et de M. Hyde (1886) [1] de Robert Louis Stevenson dont le mythe est maintenant très populaire. Elle s'adresse à des élèves de troisième secondaire qui sont en mesure d'aborder les divers genres proposés qui s'amalgament dans le roman de Stevenson [2] (voir la section Un roman qui mélange plusieurs genres dans l'activité sur le contexte, p.3).

 

La première activité porte sur le contexte de l'œuvre. Elle a pour but d'en faciliter la lecture en abordant plusieurs notions préliminaires. La deuxième activité est un carnet d'enquêteur qui permettra aux élèves de garder le fil de l'enquête que mène le notaire Utterson tout au long du récit. La troisième activité aborde le principal problème d'interprétation de l'œuvre : la dualité entre le Dr. Jekyll et son alter ego, M. Hyde.

 

 

1. LE CONTEXTE

L'enseignant peut aborder les notions ci-dessous avec les élèves pour leur permettre une meilleure compréhension du contexte dans lequel se déroulent les évènements dans Le cas étrange du Dr.Jekyll et de M.Hyde. Tous les thèmes proposés apparaissent dans le roman de Stevenson. Il ne s'agit pas d'aborder chacune de ces notions de manière exhaustive, cela assommerait les élèves. L'enseignant doit effectuer un choix, selon son aisance à aborder tel ou tel sujet mais, surtout, selon sa perception de la pertinence des divers thèmes pour la compréhension des élèves. Les suggestions sont séparées par thème.

 

Thèmes

Précisions

L'Angleterre au temps de Stevenson

L'enseignant questionne les élèves en plénière pour leur permettre d'établir des comparaisons entre le contexte de l'époque et celui dans lequel nous vivons.

Le système monarchique de l'ère victorienne, le grand mouvement de réforme, les inégalités sociales, les professions les plus respectables de l'époque.

Le puritanisme

Les valeurs de la religion, les vertus du travail, la répression des instincts primaires. Pourquoi le Dr. Jekyll est-il perçu comme un « gentleman » alors que M. Hyde que le comportement de M. Hyde fait de lui une crapule?

La bienséance

L'enseignant, en questionnant les élèves, essaie de les guider vers une meilleure compréhension des règles de bienséance de l'époque.

La notion de « gentleman », le concept d'hôte et d'invité, les relations formelles entre bourgeois, les statuts sociaux tels que le maitre, le valet et les serviteurs.

Les influences de Robert Louis Stevenson

L'enseignant peut exposer les divers intérêts et les influences de Stevenson qui sont perceptibles dans son écriture et dans les thèmes choisis.

Les travaux de plusieurs docteurs : Jean-Marie Charcot (1825-1893) dont les travaux concernent les maladies nerveuses; Sigmund Freud (1856-1939) dont les travaux concernent la psychanalyse et l'inconscient.

Des auteurs : Edgar Poe (1809-1849) qui invente le roman policier moderne; Henry James (1843-1916) qui met l’accent sur la psychologie des personnages.

Un roman qui mélange plusieurs genres

Un tour rapide des divers genres qui composent le roman de Stevenson peut permettre aux élèves de repérer les passages qui sont issus de chacun de ces genres. Ils ne sont pas expliqués de manière exhaustive ici. Cependant, il est facile de discerner l'influence de ces divers genres dans le texte et de les relier aux intérêts de Stevenson.

- Le conte d'horreur : un personnage qui inspire l'effroi.

- Le récit de science-fiction : une invention scientifique ou pseudoscientifique.

- Le roman policier : l'enquête du notaire Utterson.

- Le cas médical : description des symptômes maladifs des personnages.

 

 

2. LE CARNET D'ENQUÊTEUR

Le roman de Stevenson pose un problème de lecture particulier. La reconstruction des informations apportées dans le texte est une tâche difficile. En effet, beaucoup de lettres viennent s'interposer à la narration d'Utterson. Cette activité a pour but d'aider les élèves à ne pas perdre le fil de l'enquête tout en accumulant des informations importantes pour l'activité finale sur la dualité.

 

2.1.1 La forme

La forme de cet outil est laissée à la discrétion des élèves. Il peut s'agir de quelques feuilles repliées sur elles-mêmes et brochées ensemble ou encore d'un petit journal que l'élève décorera à son gout. Le fait de pouvoir personnaliser son carnet d'enquête pourra impliquer davantage les élèves dans le jeu.

 

2.1.2 Le contenu

 

Les indices. Au fil de l'histoire, les élèves notent les indices qu'ils relèvent dans le texte au sujet du singulier M. Hyde. Si l'indice est issu d'une lettre ou d'un document, les élèves en inscrivent la nature (ex. : testament du Dr. Jekyll). Le même procédé est employé lorsqu'il s'agit des paroles de témoins (ex. : Poole).

 

Les descriptions du suspect. Les élèves doivent relever les passages où les témoins décrivent M. Hyde ainsi que les réactions de ces derniers en notant la page où l'information est prélevée. Cela sera d'une grande utilité pour la troisième activité sur la dualité. Quelques mots-clés suffisent.

 

Les mots de vocabulaire. Beaucoup de mots employés par Stevenson ne se retrouvent plus dans notre vocabulaire courant. Cela pourrait poser problème aux élèves. Pour chaque pause lecture, les élèves doivent sélectionner deux mots compliqués chacun et en trouver la signification dans le contexte à l'aide de recherches personnelles.

 

2.2 Les briefings d'enquête (pauses lecture)

Pendant la lecture, l'enseignant proposera aux élèves des pauses que j'appelle ici briefings d'enquête pour entrer dans le jeu. Il doit s'assurer d'établir un calendrier de lecture avec les élèves pour que tous soient rendus au même point lors des pauses.

 

Premier briefing : Après le chapitre IV

Deuxième briefing : Après le chapitre VIII

Troisième briefing : Après la lecture de l'œuvre entière

 

Pour ces « pauses lecture », les élèves se placent en petits groupes (4-5 maximum) pour échanger et ainsi améliorer leur compréhension sous la supervision de l'enseignant. Les pauses lecture se déroulent de la manière suivante.

 

2.2.1 Le vocabulaire. D'abord, chaque élève présente ses mots de vocabulaire à ses équipiers et leur en explique la signification en se référant au contexte.

 

2.2.2 Retour sur l'enquête. Ensuite, les élèves font une mise en commun des indices qu'ils ont récoltés. Si certains indices ont échappé à des élèves, c'est le temps de rectifier le tir. La compréhension du développement du récit sera améliorée pour toute l'équipe.

 

2.2.3 Les hypothèses : Finalement, les élèves émettent des hypothèses quant aux liens qui unissent le Dr. Jekyll et M. Hyde. Chaque équipe doit faire un consensus sur une hypothèse et la présenter à la classe en plénière en justifiant leurs dires à l'aide des indices. L'enseignant demande alors aux élèves leurs prévisions pour la suite du récit et les guide vers de nouvelles pistes de lecture.

 

La dernière pause lecture se déroule après la lecture du roman entier. Le mystère de l'enquête est donc résolu. À ce stade, il est inutile d'émettre des hypothèses. Cependant, un retour sur les indices des quatre derniers chapitres est nécessaire.

 

 

3. LA DUALITÉ

 

3.1 Les origines de la dualité et de la transformation du personnage dans les textes

La dualité entre les deux parties d'un même homme est le thème majeur du roman de Stevenson. De plus, cette séparation entre les deux personnalités axiologisées se fait à l'aide d'une potion qui induit une métamorphose. Stevenson n'est pas le premier auteur à utiliser ces thématiques. Pour améliorer la compréhension de ces thèmes chez les élèves, l'enseignant peut aborder avec eux certaines des œuvres qui ont précédé Le cas étrange du Dr.Jekyll et de M.Hyde. Voici quelques suggestions.

 

  • Dans la mythologie. Les métamorphoses, Ovide (43 av. J-C - 18 ap. J-C).
  • La métamorphose (1915), Franz Kafka.
  • Les loups-garous. Métamorphoses lycanthropiques.
  • Le Golem (1912), Gustav Maerinck. Une créature à la fois mécanique et humaine.
  • Le chevalier double (1840), Théophile Gauthier. Une nouvelle où un chevalier lutte contre son double et tente de le vaincre par amour.
  • Le Vicomte pourfendu, Italo Calvino (1952). Deux parties d'un même homme se haïssent, s'opposent constamment.
  • Frankenstein (1818), Mary Shelley. Une créature hideuse est persécutée, elle inspire le dégout et l'effroi tout comme M. Hyde.

 

3.2 Présentation d'un exemple de dualité

Pour ce travail, les élèves sont placés en équipes de deux. Ils trouvent un exemple de dualité qu'ils jugent pertinent et le présentent à la classe. Les présentations doivent être courtes. Les exemples peuvent aller de la dualité entre le Ying et le Yang à celle qui existe entre le rappeur Eminem et son alter ego, Slim Shady. Bref, les élèves font un effort de réflexion et de recherche pour trouver un exemple concret de dualité.

 

Le but de cet exercice est de montrer aux élèves que les deux parties d'une dualité sont totalement opposées, c'est d'ailleurs ce qui crée l'effet dans le texte de Stevenson. L'enseignant aborde le concept d'axiologie (le bien et le mal) avec les élèves. Il s'agit là d'un des principes de base de la dualité. En commentant les présentations des élèves, l'enseignant valorise les bons exemples de dualité. Sans dénigrer les élèves qui se sont trompés, il peut se servir de leurs présentations comme de contrexemples pour que tous saisissent bien le concept de la dualité axiologique.

 

3.2 La dualité dans le texte de Stevenson

Les élèves sont maintenant plus aptes à comprendre l'ampleur du thème de la dualité dans le récit étudié. Les élèves doivent retourner dans leur carnet d'enquêteur et trouver les descriptions que les autres personnages font de M. Hyde. L'enseignant attire l'attention des élèves sur le vocabulaire de l'antipathie que ces personnages utilisent en décrivant le suspect. Ensuite, l'enseignant donne aux élèves les passages où on fait une description du Dr. Jekyll.

 

  • Par Utterson, sa physionomie, ses qualités, le sentiment qu'il inspire (p.38).
  • Par Jekyll, comparaison de ses deux apparences, les sentiments qu'ils inspirent (p.110-111).
  • Par Jekyll, description comparative des mains (p.116).

 

À partir de ces passages décrivant le Dr. Jekyll et de ceux que les élèves ont relevés au sujet de M. Hyde, ils établissent une comparaison. Cette comparaison porte sur les trois principaux aspects de la description (physionomie, traits de personnalité, sentiment qu’il inspire chez les autres). Cela peut s'effectuer dans un tableau comparatif.

 

En se servant de la partie de ce tableau traitant de M. Hyde, les élèves se construisent un champ lexical de l'antipathie. Ils doivent constituer un champ lexical complet sur les trois aspects de la description. Les élèves peuvent avoir recours à des ouvrages de référence, tels un thésaurus ou un dictionnaire des synonymes.

 

S'il le désire, l'enseignant peut aborder le texte à partir de l'image. Il existe environ 70 adaptations cinématographiques du cas étrange du Dr.Jekyll et de M.Hyde. Il pourrait être intéressant de voir de quelle manière les réalisateurs ont imaginé les deux parties axiologisées du personnage. Il est certain que la dualité ressort de leur physionomie. Cela pourrait stimuler l'inspiration des élèves pour l'activité d'écriture qui suit.

 

3.2 Activité d'écriture sur la dualité

La dernière activité de cette séquence se veut un réinvestissement des apprentissages des élèves sur la dualité et le vocabulaire de l'antipathie relevé dans le texte de Stevenson. Il s'agit d'un exercice d'écriture libre qui laisse beaucoup de place à l'imagination des élèves.

 

Projet d'écriture

Imagine que tu aies en ta possession la potion du Dr. Jekyll.

Quel serait le côté sombre de ta personnalité?

En quoi te transformerais-tu?

En quoi es-tu opposé à ta personnalité réelle?

Décris le physique de ton alter ego, mais aussi ses pensées et la réaction qu'il inspire chez les gens qui le rencontrent.

De plus, quelles seraient les mauvaises actions que tu poserais?

 

Ce projet d'écriture donne libre court à l'imagination des élèves. Il s'agit maintenant pour l'enseignant de mesurer le degré de compréhension du concept de dualité à partir de leurs productions.

 

 


[1] STEVENSON, Robert Louis. Le cas étrange du Dr. Jekyll et de M. Hyde, France, Nathan Carrés classiques, 2006, 166 pages.

[2] CHARTRAND, Suzanne-G., Progression dans l'enseignement du français langue première au secondaire québécois : répartition des genres textuels, des notions, des stratégies et des procédures à enseigner de la 1re à la 5e secondaire, Québec, Publications Québec français, 2008, p. 36.


---
© 2022, Université Laval
Ce texte est protégé par la loi sur les droits d'auteur. Il peut cependant être utilisé à des fins éducatives. Nous vous prions d'en indiquer la source lors d'une éventuelle utilisation.


À propos | Aide | Contactez-nous