Se connecter
 Retour à la page précédente
La duchesse et le roturier

Fiche descriptive
Séquence didactique
Annexes
La duchesse et le roturier
TREMBLAY, Michel
Par Marianne Beaupré et Andréanne Dupont


Nationalité de l'auteur : Québécoise
Genre : Roman
Courant :
Siècle : 20e siècle
Groupe d'âge visé : Deuxième cycle secondaire
Auteur de la séquence : Marianne Beaupré et Andréanne Dupont
Date du dépôt : Hiver 2005


En répondant à la suggestion du ministère de l’Éducation de faire un rapprochement entre la vie de l’élève et son apprentissage, cette séquence portera sur une œuvre québécoise : La duchesse et le roturier, de Michel Tremblay. Elle abordera les problèmes de l’utilisation du joual par l’auteur et de la dualité du personnage d’Édouard.

Pertinence de l’étude de l’œuvre

Ce roman, malgré qu’il ait été écrit par un auteur très connu, ne fait pas l’objet de beaucoup d’études. C’est ce fait et la présence de thèmes touchant les adolescents comme la recherche de soi, l’évasion et l’homosexualité qui rendent la lecture de ce livre pertinente, de même que son analyse.

Problèmes de lecture

L’utilisation du joual


Le fait que les personnages de La duchesse et le roturier utilisent, pour certains, le joual, a des grandes chances d’amener des problèmes de compréhension chez l’élève lecteur, autant par rapport à la sémantique qu’à la perception et l’interprétation des personnages. Aussi, il importe de voir avec les élèves les raisons sociales et esthétiques qui ont poussé Tremblay à utiliser cette forme de langage dans ses œuvres.

Le problème du joual sera étudié pendant 3 périodes.

La première période sera consacrée à une explication de la séquence et des outils qui seront utilisés. C’est aussi lors de cette période que l’enseignant fera une brève présentation du livre en le situant dans les Chroniques du Plateau Mont-Royal. Cette présentation sera suivie d’une petite biographie de l’auteur et d’une explication du contexte socioculturel dans lequel se déroule l’œuvre.

C’est à la seconde période que commenceront les activités d’apprentissage sur le joual. Les élèves auront d’abord à identifier les caractéristiques des différents registres de langue entendus sur un enregistrement. Les registres seront ensuite clairement identifiés et nommés pour ensuite être utilisés dans une activité de détection utilisant une chanson des Cowboys Fringants. Finalement, un historique du joual sera présenté sous la forme d’une vidéo à laquelle a participé Michel Tremblay.

Lors du troisième cours de la séquence, les élèves seront amenés à faire le parallèle entre le joual de l’époque de Tremblay et l’utilisation de régionalismes et de québécismes aujourd’hui. L’enseignant utilisera pour cette activité une publicité de Pepsi dans laquelle sont utilisées des expressions québécoises. À partir de cette publicité, les élèves tenteront de mettre par écrit des expressions qui ne sont normalement présentes qu’à l’oral dans le but de voir les difficultés de transition. Afin de faire comprendre aux élèves que l’utilisation du joual n’était pas spécifique à la seule œuvre de Tremblay, l’enseignant présentera ensuite une activité de réseau de textes au cours de laquelle les élèves observeront des textes de Yvon Deschamps, de Robert Charlebois, de même qu’un extrait des Belles-sœurs et deux extraits de La duchesse et le roturier. L’enseignant animera finalement une discussion portant sur l’effet de l’utilisation du joual et sur les conséquences que cela peut avoir dans la perception que le lecteur peut avoir d’un personnage comme Édouard.

La dualité d’Édouard

Le second problème qui sera abordé dans la préparation à la lecture de La duchesse et le roturier sera celui de la dualité qui est présente chez le personnage d’Édouard. La compréhension de cette double personnalité, laquelle réunit dans un même corps une personne respectant la norme et un marginal, est nécessaire à une lecture fine de l’œuvre puisque Édouard y est un personnage central.

L’étude de ce problème débutera lors de la 4e période. L’enseignant fera alors un retour sur les deux extraits du roman utilisés dans le réseau de textes sur le joual. Les élèves devront y déceler les différences présentes chez Édouard selon qu’il utilise le joual ou non, qu’il est duchesse ou roturier, qu’il reste dans sa position sociale ou essaie d’en sortir. L’enseignant décortiquera ensuite le titre du roman avec les élèves pour s’assurer qu’ils comprennent bien les deux appellations que se donne Édouard. La classe sera alors amenée à faire une activité de mise en relief des éléments que devrait contenir une analyse de personnage complète. Les périodes servant à la résolution des problèmes de lecture se termineront par un cercle de lecture pendant lequel les élèves feront l’analyse du personnage d’Édouard en se basant sur différents extraits d’œuvres de Tremblay et en utilisant le modèle vu lors de l’activité précédente.

À la suite de la résolution de ces deux problèmes de lecture, les élèves auront un cycle pour faire la lecture intégrale de l’œuvre, cycle pendant lequel l’enseignant interviendra en classe pour s’assurer de la bonne compréhension des élèves et donner les pistes de lecture.

À la fin de ce cycle, les élèves réaliseront une activité de réinvestissement des deux problèmes vus précédemment. L’enseignant leur demandera de faire une activité d’écriture de forme pastiche. Les élèves devront composer une nouvelle de 200 mots dans laquelle ils devront poursuivre un extrait du roman en respectant la dualité du personnage d’Édouard et son utilisation du joual. Cette activité comprendra une période pour la planification de l’écriture et l’ébauche du texte, une pour la suite de l’ébauche et l’autocorrection, une pour la correction par les pairs et, finalement, une pour l’écriture de la version définitive.

La résolution de ces deux problèmes de lecture permettra sans doute une compréhension beaucoup plus fine de La duchesse et le roturier par les élèves. Il est par contre important que l’enseignant prévoie avoir à répondre à des questions portant sur d’autres éléments ambigus de l’œuvre comme la folie de Marcel ou la présence d’esprits dans la maison voisine.


BIBLIOGRAPHIE

Auteur inconnu. Michel Tremblay (1942-…) [en ligne consulté le 17 mars 2005]
http://felix.cyberscol.qc.ca/lq/auteurT/tremb_mt/tremblay.html

Auteur inconnu. La duchesse et le roturier. [en ligne consulté le 17 mars 2005]
http://felix.cyberscol.qc.ca/lq/auteurT/tremb_mt/duch_mit.html

Auteur inconnu. La grosse femme d’à côté est enceinte. [en ligne consulté le 17 mars 2005] http://felix.cyberscol.qc.ca/lq/auteurT/tremb_mt/gros_mit.html

Auteur inconnu. Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges. [en ligne consulté le 17 mars 2005] http://felix.cyberscol.qc.ca/lq/auteurT/tremb_mt/ther_mit.html  

Auteur inconnu. « Éducation et avenir du français au Québec. Conférence prononcée à la faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal, avril 1984 » dans PLOURDE, Michel, président du Conseil de la langue française. La langue française au Québec : conférences et allocutions (1980-1985). Éditeur officiel du Québec, Québec, 1985, p.151 à 172.

Auteur inconnu. « L’attitude des jeunes face à la langue. Conférence faite aux étudiants du Cégep Bois-de-Boulogne lors du colloque sur le français “question d’amour ou d’argent?”, Montréal, novembre 1984 » dans PLOURDE, Michel, président du Conseil de la langue française. La langue française au Québec : conférences et allocutions (1980-1985). Éditeur officiel du Québec, Québec, 1985, p.301 à 304.

Auteur inconnu. « Les racines profondes de notre nationalisme. Conférence prononcée devant la Société nationale des Québécois, Drummundville, mai 1984 » dans PLOURDE, Michel, président du Conseil de la langue française. La langue française au Québec : conférences et allocutions (1980-1985). Éditeur officiel du Québec, Québec, 1985, p.293 à 300.

Auteur inconnu. « Qualité de la langue au Québec. Conférence synthèse prononcée au colloque S.T.Q-C.L.F, Hull, février 1983 » dans PLOURDE, Michel, président du Conseil de la langue française. La langue française au Québec : conférences et allocutions (1980-1985). Éditeur officiel du Québec, Québec, 1985, p.137 à 150.

Auteur inconnu. « Un regard sur la situation linguistique actuelle. Analyse ayant servi à la préparation de l’Avis du Conseil et présentée comme conférence devant la Société des écrivains du Québec, Montréal, janvier 1985 » dans PLOURDE, Michel, président du Conseil de la langue française. La langue française au Québec : conférences et allocutions (1980-1985). Éditeur officiel du Québec, Québec, 1985, p.187 à 210.

ANGUS, Gregor pour BBDO-Montréal. Campagnes publicitaires de Pepsi-cola pour le Québec. [en ligne consulté le 6 avril 2005] http://www.bbdo-montreal.ca

BARETTE, Jean-Marc. L’univers de Michel Tremblay : dictionnaire des personnages. Les presses de l’université de Montréal, Montréal, 1996, 544 p.

BÉLAIR, Michel. Michel Tremblay. Les presses de l’université du Québec, Montréal, 1972, 95 p.

BLAIN, Raymond. « Apprendre à orthographier par la révision de ses textes » dans CHARTRAND, Suzanne G. (dir). Pour un nouvel enseignement de la grammaire. Éd. Logiques, Montréal, 1996, p. 341 à 358.

BROCHU, André. « Ce qui doit être Québécois, et positivement Québécois, c’est l’orientation générale de l’enseignement de la littérature tout court ». Dans GAY, Paul. Notre littérature du Canada-français à l’usage des niveaux secondaire et collégial. Éd. HMH Ltée, Montréal, 1969, p. 2.

BROCHU, André. Rêve la lune : l’imaginaire de Michel Tremblay dans les Chroniques du Plateau Mont-Royal. Éd. Hurtubise HMH, Montréal, 2002, 239 p.

BUREAU, Stephan et LABELLE, Bernard. Michel Tremblay. [enregistrement vidéo consulté le 6 avril 2005] Production du groupe Coscient INC. avec la participation de Radio-Québec et la collaboration de TV5 Québec/Canada, Québec, 1993, 53 minutes, couleur.

COLEMAN, William. « Social Class and Langage Policies in Quebec » dans BOURHIS, Richard Y. Conflicts and Langage Planning in Quebec. Multilingual Matters LTD, Clevedon (England), 1984, p.130 à 147.

COWBOYS FRINGANTS, Les. « Québécois de souche », Album Hôtel Capri, Outremont, 1999.

DESCHAMPS, Yvon. « Les unions qu’ossa donne? » dans MAILHOT, Laurent et MONTPETIT, Doris-Michel. Monologues québécois (1890-1980). Éd. Leméac, Montréal, 1980, p. 218 à 222.

DORION, Gilles, AUDET, Noël et JACQUES, Michel. « Trouver une langue » dans Les œuvres de création et le français au Québec, ateliers 8-9-10. [en ligne consulté le 17 mars 2005] http://www.cslf.gouv.qc.ca/Publications/PubF113/F113A8-9-10.html

GERVAIS, André (dir.) Emblématiques de l’époque du joual : Jacques Renaud, Gérald Godin, Michel Tremblay et Yvon Deschamps. Éd. Lanctôt, Outremont, 2000, 194 p.

LABERGE, Ginette. L’utilisation des québécismes lexicaux par l’auteur-narrateur dans les Chroniques du Plateau Mont-Royal de Michel Tremblay. Thèse de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi, 1994.

LAGERQVIST, Hans. Portrait critique du joual de Michel Tremblay. Centre de documentation et d’études francophones, Danemark, 2004, 28 p.

PELLAND, Ginette. Hosanna et les duchesses : étiologie de l’homosexualité masculine de Freud à Tremblay. Éd. La pleine lune, Lachine, 1994, 209 p.

MAILHOT, Laurent. « Édouard et son double ». Dans TREMBLAY, Michel. La duchesse et le roturier. Éd. Littérature BQ, Montréal, 1992, p.7 à 9.


---
© 2022, Université Laval
Ce texte est protégé par la loi sur les droits d'auteur. Il peut cependant être utilisé à des fins éducatives. Nous vous prions d'en indiquer la source lors d'une éventuelle utilisation.


À propos | Aide | Contactez-nous