Se connecter
 Retour à la page précédente
Océan mer

Fiche descriptive
Séquence didactique
Annexes
Océan mer
BARICCO, Alessandro
Par Claudia Légaré, Martin Lefebvre et Véronique Bouchard-Brochu


Nationalité de l'auteur : Autres
Genre : Roman
Courant :
Siècle : 21e siècle
Groupe d'âge visé : Deuxième cycle secondaire
Auteur de la séquence : Claudia Légaré, Martin Lefebvre et Véronique Bouchard-Brochu
Date du dépôt : Hiver 2019


Table des matières

  1. INTRODUCTION
  2. OBJECTIF GÉNÉRAL
  3. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES
  4. JUSTIFICATION DU CHOIX DE L'OEUVRE
  5. ANALYSE DE L'OEUVRE SELON LES APPROCHES ESTHÉTIQUE ET SUBJECTIVE
  6. PLAN DE LA SÉQUENCE
  7. JUSTIFICATION DES ACTIVITÉS
  8. CONCLUSION
  9. BIBLIOGRAPHIE

1. INTRODUCTION

 

L’œuvre Océan mer d’Alessandro Baricco est un texte proliférant en raison de la diversité des interprétations que sa lecture suscite (Tauveron, 2009, p. 20). Plus concrètement, il s’agit d’un roman psychologique qui intègre des faits historiques et qui met en scène des personnages complémentaires dans une pension plutôt surréaliste, et ce, par le biais d’une mise en page suggestive. C’est pourquoi cette séquence s’adresse particulièrement à des élèves de cinquième secondaire du PEI : la temporalité de l’histoire est problématique, ses personnages entretiennent des relations relativement complexes et sa narration est parfois déstabilisante. Pour aider les élèves à approfondir leur compréhension et leurs interprétations de cette œuvre, l’enseignant mettra en place divers dispositifs didactiques, soit une activité d’écriture créative, un carnet de lecteur à réaliser en trois temps, un comité de lecture ainsi qu’un débat interprétatif. Grâce à ces dispositifs, la découverte du roman Océan mer deviendra alors un « va-et-vient » (Dufays, 1994) entre lecture et mise à distance et « s’avèrera [également] susceptible de lier plaisir et analyse, adhésion et remise en question, parce que l’intellectualisation recherchée n’y exclut pas une certaine identification aux idées, aux émotions, aux personnages, un engouement pour l’intrigue » (Falardeau, 2004, p. 39).

 

2. OBJECTIF GÉNÉRAL


Approfondir sa compréhension et son interprétation d’Océan mer et y réagir oralement et par écrit.


3. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES


  • Découvrir le roman Océan mer;
  • Faire des prédictions sur l’histoire;
  • Réagir oralement aux passages lus et faire des prédictions sur la suite de l’histoire;
  • Approfondir sa compréhension du personnage d’Elisewin;
  • Lire intégralement le roman Océan mer (durée de deux à trois semaines);
  • Rendre compte de son expérience de lecture en expliquant et en justifiant les effets qu’Océan mer a eus sur soi.
  • Saisir la notion de problème de lecture;
  • Constater la pluralité des interprétations de lecture;
  • Approfondir sa compréhension et ses interprétations d’Océan mer;
  • Réfléchir à l’évolution de ses interprétations à la suite de sa participation à un comité de lecture;
  • Prouver la recevabilité de ses interprétations d’Océan mer;
  • Rendre compte de l’approfondissement de ses interprétations et de sa compréhension d’Océan mer;
  • Constater l’apport des activités de la séquence sur ses interprétations et sa compréhension d’Océan mer.
 

4. JUSTIFICATION DU CHOIX DE L'OEUVRE


Nous avons ciblé cette œuvre pour diverses raisons, à commencer par la valeur qu’elle possède dans le champ littéraire et par la renommée de son auteur. En effet, en plus d’avoir reçu le prix Viareggio pour Océan mer, l’auteur a poursuivi la rédaction de plusieurs autres œuvres littéraires dont plusieurs ont connu un succès retentissant à travers le monde. Par ailleurs, Alessandro Baricco a fondé, en 1994 avec des amis, la Scuola Holden, une petite école dont il est encore le directeur (Gary, 2018, paragr. 1) et où sont enseignées des techniques de narration. Ces techniques sont visiblement appliquées dans ses productions, et de manière plus marquée encore dans son roman Océan mer. C’est notamment pourquoi la présente séquence didactique est destinée spécifiquement aux élèves de cinquième secondaire relativement forts dans la discipline français, car la narration crée des effets qui peuvent être interprétés différemment selon le lecteur, voire qui peuvent briser la fluidité de la lecture chez ceux qui n’ont pas déjà été exposés à de tels procédés.

 

En effet, la narration est atypique, voire déstabilisante par moment : par exemple, l’auteur utilise des phrases non verbales pour décrire des réalités, comme l’illustrent les toutes premières lignes du récit : « Sable à perte de vue entre les dernières collines et la mer – la mer – dans l'air froid d'un après-midi presque terminé, et béni par le vent qui souffle toujours du nord. La plage. Et la mer » (Baricco, 2002, p. 13). Il y a également absence de phrases incises à l’intérieur de très longues séquences dialogales; des phrases découpées de façon inhabituelle; des paragraphes sans point; des séquences narratives et des mises en page sortant de l’ordinaire, comme l’illustrent les chapitres deux et quatre du Livre troisième (p. 193-205 et 215-226). Bref, le style narratif employé fait en sorte qu’il s’agit d’un texte à la fois réticent puisqu’il empêche, par moment, la compréhension immédiate de la fabula, et proliférant puisqu’il peut engendrer diverses interprétations.

 

 

Une autre raison qui justifie le choix d’Océan mer pour cette séquence est la temporalité de la fabula, laquelle est constituée d’une analepse problématique. En fait, l’œuvre est constituée de trois grandes parties : Livre premier : Pension Almayer, Livre deuxième : Le ventre de la mer et Livre troisième : Les chants du retour. La première partie présente les différents personnages et les relations qu’ils entretiennent, mais elle correspond au deuxième temps de la fabula. La seconde constitue une analepse, car elle raconte le naufrage de L’Alliance au large des côtes du Sénégal, lequel est survenu dans le premier temps de la fabula, soit un siècle plus tôt (quatrième de couverture). Ce Livre deuxième est d’ailleurs intéressant à étudier puisque le naufrage dont il est question est fortement inspiré du naufrage réel de la Méduse en 1816 (Routhier, 2012, p. 79-86), naufrage essentiellement raconté à travers le regard de Savigny par le biais d’un leitmotiv :

 

La première chose c'est mon nom, la seconde ces yeux, la troisième une pensée, la quatrième la nuit qui vient, la cinquième ces corps déchirés, la sixième c'est la faim, la septième l'horreur, la huitième les fantasmes de la folie, la neuvième est la chair et la dixième est un homme qui me regarde et ne me tue pas.

La dernière, c'est une voile.

Blanche. À l'horizon. (Baricco, 2002, p. 161)

 

Enfin, la troisième partie correspond au troisième temps de la fabula et constitue un épilogue sur chacun des sept personnages. Bref, un travail sur la temporalité particulière de l’œuvre permettra certainement d’améliorer la compréhension et l’interprétation de celle-ci, en plus de questionner éventuellement les élèves sur l’intérêt d’inclure dans une histoire fictive des éléments historiquement fondés.

 

En somme, Océan mer de Baricco permettrait à un enseignant de venir consolider les compétences des élèves liées à la compréhension, à l'interprétation, à la justification et à l’analyse de leur propre lecture. De plus, des thèmes qui intéressent généralement les élèves tels l’obsession, la vérité, l’amour, le réel et la folie seront abordés. Le travail sur ces thèmes, sur le style narratif et sur les interprétations de certains passages offre enfin la possibilité d’engager plusieurs discussions qui permettront aux élèves de débattre ensemble, d’où la planification d’un débat interprétatif vers la fin de la séquence.

 

5. ANALYSE DE L'OEUVRE SELON LES APPROCHES ESTHÉTIQUE ET SUBJECTIVE

 

Voir le fichier en pièce jointe intitulé Dossier didactique sur Océan mer aux pages 4 et 5 pour plus de détails.

 

6. PLAN DE LA SÉQUENCE (10 séances de 70 minutes chacune)



Séance 1 : introduction et lecture commentée d’Océan mer


Objectifs spécifiques :

1)Découvrir le roman Océan mer et 2)faire des prédictions sur l’histoire.

Compétences sollicitées :

- Anticiper le contenu du texte (MELS, 2009, p. 44);

- Établir des liens avec son répertoire personnalisé (MELS, 2009, p. 45);

- Diversifier ses façons de résoudre ses difficultés de compréhension et d’interprétation (MELS, 2009, p. 45).

Déroulement de la séance :

 

1. (5 min) L’enseignant présente l’une de ces deux vidéos aux élèves :

-https://www.youtube.com/watch?v=nNvzyhRWgUo (1 min 40 sec);

-https://www.youtube.com/watch?v=0EeYvGxUSl4 (2 min 06 sec).

 

2. (15 min) Il présente la première et la quatrième de couverture du roman, puis demande aux élèves de formuler des hypothèses quant aux liens pouvant être établis entre celles-ci, le contenu de la vidéo et leur propre répertoire. Il tente de piquer leur curiosité en insistant sur certains mots du résumé (naufragés, souvenir, sanglante).

 

3. (15 min) L’enseignant présente sommairement l’auteur (Qui est-il? Pourquoi est-il renommé? Qu’a-t-il écrit?) et expose les objectifs de la séquence de même que les contenus qui seront travaillés, lesquels sont présentés dans une grille synthèse distribuée aux élèves (voir le fichier en pièce jointe intitulé Annexe 1).

 

4. (25 min) L’enseignant entame une lecture expressive du premier chapitre du roman (p. 11 à 16). Il commente l’esthétique de certains extraits (l’effet des phrases non verbales et des phrases longues) et pose des questions de compréhension et d’interprétation aux élèves (Qui est Plasson? Que fait-il? Pourquoi des phrases non verbales sont employées? Pourquoi n’y a-t-il pas de ponctuation dans ce paragraphe? L’univers est-il vraisemblable? Etc.).

 


Séance 2 : lecture commentée et individuelle d’Océan mer


Objectif spécifique :

Réagir oralement aux passages lus et faire des prédictions sur la suite de l’histoire.

Compétences sollicitées :

- Déterminer sa démarche de lecture (MELS, 2009, p. 43);

- Anticiper le contenu du texte (MELS, 2009, p. 44);

- Diversifier ses façons de résoudre ses difficultés de compréhension et d’interprétation (MELS, 2009, p. 45);

- Cerner le contenu du texte (MELS, 2009, p. 48);

- Reconnaitre les effets que le texte provoque chez soi (MELS, 2009, p. 51).

Déroulement de la séance :


1. (30 min) L’enseignant poursuit la lecture du roman jusqu’à la page 30. Il se penche sur l’esthétique de certains extraits (Quel effet provoque cette répétition?), sur la vraisemblance de l’univers de la pension (Est-ce vraisemblable?) et cherche à faire formuler des prédictions aux élèves (Croyez-vous qu’Elisewin réussira à guérir? Si non, pourquoi? Si oui, comment?). Il leur pose aussi des questions de réaction (Aimez-vous cette façon qu’a l’auteur de décrire cette scène? Pourquoi? Qu’est-ce qui vous a fait réagir dans ce chapitre?).

 

2. (20 min) L’enseignant clarifie l’intention de lecture en expliquant dans l'ensemble ce qu’est le carnet de lecteur, puis spécifiquement ce qu’est le récit de lecture (pour avoir davantage de détails à propos de ces dispositifs didactiques, voir le fichier en pièce jointe intitulé Séquence didactique sur Océan mer (p. 7)).

 

3. (20 min) Les élèves poursuivent individuellement la lecture du roman et marquent les passages qu’ils jugent intéressants en vue de la rédaction du récit de lecture.

 


Séance 3 : activité d’écriture créative


Objectif spécifique :

Approfondir sa compréhension du personnage d’Elisewin.

Compétences sollicitées :

- Diversifier ses façons de résoudre ses difficultés de compréhension et d’interprétation (MELS, 2009, p. 45);

- Cerner le contenu du texte (MELS, 2009, p. 48);

- Déterminer sa démarche d’écriture (MELS, 2009, p. 64);

- Développer le contenu de son texte (MELS, 2009, p. 69).

Description de l’activité d’écriture créative :


En équipes de deux, les élèves inventent les répliques manquantes du docteur Atterdel (p. 34-38) et les transcrivent sur une copie de son dialogue avec Elisewin prévue à cet effet (voir le fichier en pièce jointe intitulé Annexe 2). Le dialogue est divisé en trois ou quatre parties pour alléger la tâche de travail des équipes. Ils formulent les répliques du docteur en se référant aux répliques d’Elisewin, en tenant compte du type de répliques de celle-ci et en utilisant un registre de langue standard.

 

Déroulement de la séance :


1. (5 min) L’enseignant présente l’activité d’écriture créative aux élèves.

 

2. (5 min) Les élèves lisent individuellement le dialogue travaillé dans l’activité.

 

3. (10 min) L’enseignant procède à un rappel théorique des types de phrases présents dans les dialogues en se concentrant sur les types de répliques qu’ils engendrent. Il fait également un rappel des divers registres de langue.

 

4. (30 min) Les élèves imaginent et transposent à l’écrit les répliques du docteur Atterdel.

 

5. (15 min) Les élèves partagent leur création au groupe. Au fur et à mesure des partages, l’enseignant pose des questions aux élèves en mettant l’accent sur l'apport de l’activité à leur compréhension (la création des répliques vous a-t-elle aidé à mieux comprendre Elisewin? Vos interprétations peuvent-elles vous aider à comprendre un passage ambigu?)



Lecture intégrale d’Océan mer à la maison (deux à trois semaines)



Séance 4 : rédaction du récit de lecture (évaluation formative)


Objectif spécifique :

Rendre compte de son expérience de lecture en expliquant et en justifiant les effets qu’Océan Mer a eus sur soi.

Compétences sollicitées :

- Établir des liens avec son répertoire personnalisé (MELS, 2009, p. 45);

- Expliciter et justifier les effets du texte sur soi (MELS, 2009, p. 51);

- Déterminer sa démarche d’écriture (MELS, 2009, p. 64), le contenu de son texte (MELS, 2009, p. 65) et son organisation (MELS, 2009, p. 66);

- Développer le contenu de son texte (MELS, 2009, p. 69).

Description du récit de lecture :

 

De façon individuelle, les élèves doivent rédiger un texte d’environ 400 mots dans lequel ils soulignent des passages qu’ils ont trouvés intéressants ou qui ont soulevé chez eux des questions lors de leur lecture et expliquent pourquoi.

 

Déroulement de la séance :


1. (10 min) L’enseignant présente la première partie du carnet de lecteur, soit le récit de lecture, aux élèves.

 

2. (60 min) Les élèves entament l’écriture de leur récit de lecture.

 


Séance 5 : fin de la rédaction du récit de lecture et introduction de la notion de problème de lecture


Objectifs spécifiques :

- Rendre compte de son expérience de lecture en expliquant et en justifiant les effets qu’Océan Mer a eus sur soi.

- Saisir la notion de problème de lecture.

Compétences sollicitées :

- Établir des liens avec son répertoire personnalisé (MELS, 2009, p. 45);

- Expliciter et justifier les effets du texte sur soi (MELS, 2009, p. 51);

- Développer le contenu de son texte (MELS, 2009, p. 69).

Déroulement de la séance :


1. (45 min) Les élèves finalisent leur récit de lecture et celui-ci est ramassé par l’enseignant. (Lors de sa lecture des récits, l’enseignant formule des commentaires susceptibles de contribuer à la réflexion des élèves. Il s’assure d’avoir redonné aux élèves leur récit de lecture à la séance 7.)

 

2. (25 min) L’enseignant présente la notion de problème de lecture. Il donne au moins un exemple tiré de l’œuvre et en discute avec les élèves pour faciliter leur compréhension de la notion (pour avoir des exemples de problèmes de lecture, voir le fichier en pièce jointe intitulé Dossier didactique sur Océan mer (p. 6 et 7)).

 


Séance 6 : comité de lecture


Objectif spécifique :

Constater la pluralité des interprétations de lecture et approfondir sa compréhension et ses interprétations d’Océan mer.

Compétences sollicitées :

- Diversifier ses façons de résoudre ses difficultés de compréhension et d’interprétation (MELS, 2009, p. 94);

- Établir le contact et contribuer au maintien de la communication (MELS, 2009, p. 94);

- Organiser ses propos ou contribuer à l’organisation des propos (MELS, 2009, p. 97);

- Consolider, nuancer ou réviser ses réactions au texte (MELS, 2009, p. 51).

Description du comité de lecture :

 

En équipes de quatre ou cinq, les élèves discutent des passages de l’œuvre qu’ils ont trouvés intéressants et partagent leurs interprétations de ceux-ci. Ils formulent deux problèmes de lecture.

 

Déroulement de la séance :


1. (5 min) L’enseignant fait un bref retour sur la notion de problème de lecture.

 

2. (50 min) Les élèves participent au comité de lecture.

 

3. (15 min) Les élèves partagent à l’ensemble du groupe les problèmes de lecture qu’ils ont formulés et les remettent à l’enseignant de façon écrite pour que celui-ci puisse préparer le déroulement du débat interprétatif.

 


Séance 7 : analyse écrite de sa participation à un comité de lecture


Objectif spécifique :

Réfléchir à l’évolution de ses interprétations à la suite de sa participation à un comité de lecture.

Compétences sollicitées :

- Diversifier ses façons de résoudre ses difficultés de compréhension et d’interprétation (MELS, 2009, p. 45);

- Déterminer sa démarche d’écriture (MELS, 2009, p. 64), le contenu de son texte (MELS, 2009, p. 65) et son organisation (MELS, 2009, p. 66);

- Développer le contenu de son texte (MELS, 2009, p. 69).

Description de l’analyse de sa participation à un comité de lecture :

 

De façon individuelle, les élèves doivent, en 400 mots, analyser leur participation à un comité de lecture. Plus précisément, ils doivent justifier la pertinence des deux problèmes de lecture formulés en équipe et montrer l’évolution de leurs interprétations de ces problèmes à la lumière de leur participation au comité. (Cette deuxième rédaction n’est pas ramassée immédiatement par l’enseignant. Elle le sera en même temps que le carnet de lecteur, à la fin de cette séquence.)

 

Déroulement de la séance :


1. (10 min) L’enseignant explique les consignes de rédaction de l’analyse de sa participation à un comité de lecture. Il peut donner un exemple de justification afin d’encadrer les élèves.

 

2. (55 min) Les élèves entament leur rédaction.

 

3. (5 min) L’enseignant rappelle le débat interprétatif du prochain cours aux élèves et les invite à relire les problèmes de lecture qu’ils ont formulés lors du comité.

 


Finalisation de l’analyse écrite de sa participation à un comité de lecture à la maison (pour le prochain cours)



Séance 8 : débat interprétatif sur Océan mer


Objectifs spécifiques :

1)Prouver la recevabilité de ses interprétations d’Océan mer et 2)approfondir sa compréhension et ses interprétations du roman.

Compétences sollicitées :

- Déterminer sa démarche d’écoute ou de prise de parole (MELS, 2009, p. 89);

- Diversifier ses façons de résoudre ses difficultés de compréhension et d’interprétation (MELS, 2009, p. 94);

- Établir le contact et contribuer au maintien de la communication (MELS, 2009, p. 94);

- Organiser ses propos ou contribuer à l’organisation des propos (MELS, 2009, p. 97);

- Consolider, nuancer ou réviser ses réactions (MELS, 2009, p. 101).

Description du débat interprétatif :

 

Disposés en cercle avec l’enseignant, les élèves partagent leurs interprétations respectives des problèmes de lecture formulés lors de leur participation au comité de lecture et jugent collectivement la recevabilité de ces interprétations. L’enseignant annonce les problèmes de lecture, questionne les élèves, reformule et pointe des passages évocateurs au besoin. Il reste neutre et ne partage pas ses interprétations avant la fin du débat.

 

Déroulement de l’activité :


1. (10 min) L’enseignant donne les consignes à respecter pour le bon déroulement du débat et précise son rôle (tel que décrit dans la description du débat). Il distingue le débat argumentatif du débat interprétatif.

 

2. (50 min) Les élèves procèdent au débat interprétatif.

 


Séance 9 : analyse écrite de la progression de sa compréhension et de ses interprétations d’Océan mer (évaluation sommative)


Objectif spécifique :

- Rendre compte de l’approfondissement de ses interprétations et de sa compréhension d’Océan mer.

Compétences sollicitées :

- Diversifier ses façons de résoudre ses difficultés de compréhension et d’interprétation (MELS, 2009, p. 45);

- Dégager ce qui confère une unité au texte (MELS, 2009, p. 56);

- Déterminer sa démarche d’écriture (MELS, 2009, p. 64), le contenu de son texte (MELS, 2009, p. 65) et son organisation (MELS, 2009, p. 66);

- Développer le contenu de son texte (MELS, 2009, p. 69).

 

Voir les fichiers en pièces jointes intitulées Consigne pour la 3e partie du carnet de lecteur et Grille d’évaluation de la 3e partie du carnet de lecteur.

 

Déroulement de la séance :


1. (15 min) L’enseignant présente aux élèves les consignes de la rédaction et donne des exemples fictifs de parcours interprétatif en suivant celles-ci. Ils leur distribuent ensuite la grille d’évaluation de l’activité.

 

2. (55 min) Les élèves entament la rédaction.

 


Séance 10 : finalisation de l’analyse de la progression de sa compréhension et de ses interprétations d’Océan mer


Objectifs spécifiques :

- Rendre compte de l’approfondissement de ses interprétations et de sa compréhension d’Océan mer.

- Constater l’apport des activités de la séquence sur ses interprétations et sa compréhension d’Océan mer.

Compétences sollicitées :

- Développer le contenu de son texte (MELS, 2009, p. 69);

- Diversifier ses moyens de révision (MELS, 2009, p. 72);

- Reconsidérer le contenu et l’organisation (MELS, 2009, p. 73);

- Fournir une rétroaction (MELS, 2009, p. 101);

- Évaluer l’apport de la situation d’apprentissage et d’évaluation au développement de sa compétence (MELS, 2009, p. 103).

Déroulement de la séance :


1. (55 min) Les élèves finalisent leur rédaction et remettent leur carnet de lecteur ainsi que la grille d’évaluation distribuée au dernier cours à l’enseignant.

 

2. (15 min) Retour en groupe sur leurs impressions de la séquence et sur l’apport des activités de celles-ci sur leur compréhension et leurs interprétations d’Océan mer (Avez-vous apprécié le roman/les activités? Les activités vous ont-elles aidé à comprendre le roman? Qu’avez-vous appris sur vos capacités de lecteur?).

 


7. JUSTIFICATION DES ACTIVITÉS


Voir le fichier en pièce jointe intitulé Séquence didactique sur Océan mer aux pages 7 à 10 pour plus de détails.

 

8. CONCLUSION


Somme toute, la présente séquence didactique construite autour d’Océan mer est non seulement une occasion pour l’élève de développer ses compétences à lire et à écrire, mais également une occasion d’approfondir sa compréhension et ses interprétations d’une œuvre proliférante par le biais de quatre dispositifs didactiques : l’écriture créative, le comité de lecture, le débat interprétatif et le carnet de lecteur en trois temps. Ce dernier dispositif a aussi l’avantage d’articuler trois composantes de la discipline du français, puisque la lecture et la communication orale sont au service de l’écriture du carnet, et vice versa. Bref, la participation de l’élève aux activités de cette séquence lui permet de « saisir le fait qu’il[…] peu[t], par [son] expérience, donner une interprétation tout à fait valable à un texte » (Leith, 2011, p. 50).

 

9. BIBLIOGRAPHIE


Ahr, S. et Joole, P. (2010). Débats et carnets de lecteurs, de l'école au collège, Le français aujourd'hui, 1(168), 69-82. doi : 10.3917/lfa.168.0069

 

Baricco, A. (2002). Océan mer. Paris, France : Gallimard.

 

Chartrand, S.-G. (2008). Progression dans l’enseignement du français langue première. Répartition des genres textuels, des notions, des stratégies et des procédures à enseigner de la 1re à la 5e secondaire. Québec : Les Publications Québec Français. Numéro hors-série.

 

Chartrand, S.-G. et Émery-Bruneau, J. avec la coll. de K. Sénéchal et P. Riverin. (2013). Caractéristiques de 50 genres pour développer les compétences langagières en français au secondaire québécois. Québec : Didactica. Récupéré de : https://www.enseignementdufrancais.fse.ulaval.ca/

 

Falardeau, É. (2004). La place des lecteurs dans les classes de littérature. Québec français, (135), 38–41.

 

Falardeau, É. (2012). Je comprends un texte narratif. Repéré à : https://media.wix.com/ugd/2facca_9c16148f836248e6b1f0f2a8db182cb6.pdf

 

Falardeau, É. (2012). Je planifie ma lecture. Repéré à : https://docs.wixstatic.com/ugd/2facca_53e9b2dc45374899b8e4c8052d9cdfc9.pdf

 

Falardeau, Érick. (2012). Stratégies de lecture et d’écriture: Recherche et enseignement - Ressources en lecture - Fiches pour l’enseignant. Repéré à : https://www.strategieslectureecriture.com/copie-de-fiches-daccompagnement-pour-en

 

Gary, Nicolas. (17 avril 2018). Alessandro Baricco ouvrira la prochaine Scuola Holden à Madrid. ActuaLitté. Repéré à : https://www.actualitte.com/article/monde-edition/ alessandro-baricco-ouvrira-la-prochaine-scuola-holden-a-madrid/88411

 

Hébert, M. (2008). Le journal de lecture comme genre d’écrit réflexif. Québec français, (149), 65–66.

 

Hébert, M. (2010). Journal dialogué de lecture au primaire et au secondaire : quels savoirs enseignants pour soutenir et évaluer le développement du sujet lecteur ?. Repères, 42, doi : 10.4000/reperes.252

 

Leith, É. (2011). Le journal dialogué et le cercle de lecture : des outils au service d’une lecture interactive. Québec français, (160), 50-51.

 

Mercier, J.-P. (2010). La part du lecteur de textes littéraires dans la classe de français. Érudit, 13(2), 177-196. https://doi.org/10.7202/1017289ar

 

Milanesi, Claudio. (1998). Baricco et la Méduse. Cahiers d’études romanes, (1), p. 87-97. doi: 10.4000/etudesromanes.3467

 

Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. (2009). Programme de formation de l’école québécoise : Domaine des langues - Français, langue d’enseignement. Repéré à : http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/education/jeunes/pfeq/PFEQ_francais-langue-enseignement-deuxieme-cycle-secondaire.pdf

 

Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. (2011). Progression des apprentissages au secondaire. Français, langue d’enseignement. Repéré à : http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/education/jeunes/pfeq/PDA_PFEQ_francais-langue-enseignement-secondaire_2011.pdf

 

Routhier, Élisabeth. (2012). L’intermédialité du texte littéraire. Le cas d’Océan mer, d’Alessandro Baricco (mémoire de maîtrise, Université de Montréal, Québec, Canada). Récupéré à : https://www.academia.edu/10058976/Linterm%C3%A9dialit%C3%A9_du_texte_litt%C3%A9raise._Le_cas_dOc%A9an_mer_dAlessandro_Baricco

 

Sauvaire, M. (2015). Le rôle des pairs dans l’interprétation du texte littéraire. Correspondance, 20(2).

 

Sauvaire, M. (2018). Grille d’évaluation du carnet de lecteur enseignant DID 3021. Repéré sur le site du cours DID-3021 : Didactique du français V : lecture et écriture de textes littéraires. Université Laval.

 

Sauvaire, M. (2018). Le carnet de lecteur enseignant. Repéré sur le site du cours DID-3021 : Didactique du français V : lecture et écriture de textes littéraires. Université Laval.

 

Simard, C., Dufays, J.-L., Dolz, J., et Garcia-Debanc, C. (2010). La littérature. Didactique du français langue première. Bruxelles : De Boeck, 326-351.

 

Tauveron, C. (1999). Comprendre et interpréter le littéraire à l’école. Repères, 19, 9-38.

 

Viau, R. (2000). Des conditions à respecter pour susciter la motivation des élèves. Correspondance, 5(3).


---
© 2022, Université Laval
Ce texte est protégé par la loi sur les droits d'auteur. Il peut cependant être utilisé à des fins éducatives. Nous vous prions d'en indiquer la source lors d'une éventuelle utilisation.


À propos | Aide | Contactez-nous